Syndrome des yeux secs : comment le traiter et le prévenir ?

Picotements, sensation de sable dans les yeux, paupières qui collent… De plus en plus de personnes souffrent du syndrome des yeux secs, appelé aussi sécheresse oculaire.

A quoi est-ce dû ? Comment traiter une sécheresse oculaire et même mieux, la prévenir ?

On vous en dit plus.

 

Syndrome des yeux secs

Qu’est ce que le syndrome des yeux secs

Focus : à quoi servent les larmes ?

Les larmes sont essentielles à la bonne santé de notre cornée : elles évitent qu’elle ne s’infecte ou ne s’altère.

En effet, les larmes constituent une pellicule appelé film lacrymal. La glande lacrymale principale sécrète la partie aqueuse des larmes, qui constitue la plus grande proportion des larmes. Les glandes de meibomus, à la base des cils, secrètent le film lipidique. Ces corps gras restent en surface du film lacrymal et font barrière avec l’air environnemental. Ainsi, il limite l’évaporation de la partie aqueuse des larmes sous-jacentes. Enfin, le mucus est produit par des cellules de la conjonctive. Les mucines permettent l’adhérence due à la cornée en conférant aux larmes une texture de gel à haute viscosité. Ces 3 éléments se coordonnent pour assurer une protection de la surface de l’œil. Ainsi, les larmes nourrissent, humidifient la cornée, et la protègent des agressions extérieures : bactéries, poussières…

Notre organisme produit des larmes en permanence, grâce aux glandes lacrymales. Puis ce sont nos paupières qui viennent étaler les larmes sur la surface de l’œil.

Syndrome des yeux secs

Le syndrome sec est un désordre du film lacrymal dû à un déficit en larmes ou a une évaporation excessive atteignant la surface oculaire.

Ainsi, la sécheresse oculaire provoque des symptômes d’inconforts et peut parfois entraîner une gène visuelle, une instabilité lacrymale et l’atteinte de la surface oculaire. Cette irritation chronique crée un syndrome inflammatoire venant aggraver l’état de la surface oculaire.

On peut donc différencier la sécheresse oculaire momentanée et le syndrome sec qui est, quant à lui, une véritable pathologie oculaire.

Quels sont les symptômes d’une sécheresse oculaire ?

La sécheresse oculaire peut avoir un impact non négligeable sur la vie quotidienne : difficulté à utiliser un ordinateur, à conduire…

Plusieurs symptômes peuvent en effet apparaître :

– démangeaisons ou picotements

– sensation de sable ou de brûlure aux yeux

– envie de cligner des yeux fréquemment

– larmoiement

– yeux rouges

– sensibilité accrue au vent, à la fumée, à la lumière

– difficulté pour ouvrir les yeux le matin et notamment sensation de paupières collées

– absence de larmes (peut se tester en coupant un oignon)

– sensation de vision trouble, de fatigue oculaire

– sensibilité accrue lors du port de lentilles

Causes de la sécheresse oculaire

Ces derniers temps, de plus en plus de personnes se plaignent de sécheresse oculaire : environ 1 adulte sur 3 serait concerné.

Tout d’abord il faut savoir que la sécheresse oculaire apparaît naturellement en vieillissant. Ceci est naturellement dû au vieillissement de la glande lacrymale, et s’accélère avec la ménopause et l’andropause. De plus les glandes de meibomus ont tendance à se boucher avec le temps. Les corps gras ne s’évacuent plus, et forment parfois un chalazion. La qualité de film lacrymal est alors amoindrie par manque de corps gras. L’eau des larmes s’évapore ou coule sur les joues. Il est d’ailleurs très fréquent de présenter un larmoiement chronique et souffrir de sécheresse oculaire.

 

Outre le vieillissement, la sécheresse oculaire peut également apparaître du fait de :

– la pollution
– la climatisation
– les atmosphères surchauffées
– la consommation de tabac ou de cannabis
– l’utilisation de médicaments qui ont pour effet la baisse de sécrétions de larmes (ex : antidépresseurs, neuroleptiques, traitements hormonaux, etc.)
– le port de lentilles de contact
– une carence en vitamine A
– l’utilisation très fréquente de l’ordinateur
– certaines maladies (hépatite C, maladie de Crohn, cirrhose, rosacée, polyarthrite rhumatoïde,syndrome de Sjogren, allergies etc.)
– des pathologies ophtalmologiques : kératites neurotrophiques, allergies, irrégularités du bord palpébral, blépharite..
– la prise de collyres contenant des conservateur (chlorure de benzalkonium)

Traiter la sécheresse oculaire

Si vous ressentez ces symptômes, sachez qu’il est possible de se procurer des substituts de larmes directement en pharmacie. Ces substitut sont vendus sans ordonnance et conviennent aux formes simples. Un massage de la base des cils après application d’un masque tiède peut permettre améliorer l’état de la surface en nettoyant les glandes de meibomus.

Et si ce phénomène persiste, pensez à consulter un ophtalmologue ou un médecin.

Notez qu’à ce jour, aucun traitement ne permet de soigner totalement le syndrome sec. En revanche on peut palier aux conséquences oculaires de ce syndrome. En effet, les traitements proposés ont surtout pour objectif de soulager les symptômes du patient, a traiter une éventuelle inflammation ainsi qu’à humidifier la cornée.

Prévenir la sécheresse oculaire

 

Voici quelques gestes simples qui, pratiqués au quotidien, peuvent soulager voire prévenir la sécheresse oculaire :

– lavez-vous toujours bien les mains avant de vous toucher les yeux

– limitez la climatisation

– évitez de surchauffer le logement

– essayez autant que possible de ne pas être exposé à de la pollution

– limitez la prise de médicaments ayant pour effet secondaire la sécheresse oculaire

– limitez la consommation de tabac et de cannabis

– portez des lunettes pour se protéger du vent et du soleil
– quand vous travaillez sur ordinateur, faites régulièrement des pauses et forcez-vous à cligner des yeux
– si vous portez des lentilles, respectez les conseils d’utilisation

 

 

De larges progrès ont été fait en chirurgie rétractive, l’arrivée de SMILE permet de concilier surface oculaire et chirurgie réfractive. Demandez conseil a nos ophtalmologistes !

L’équipe du Parc Laser Vision est à votre entière disposition par téléphone au +33 (0)4 72 44 88 88 ou par RDV.

 

Bonne journée,

L’équipe du Parc Laser Vision

Les commentaires sont fermés.