Sport et vision : impact de la vision sur nos performances sportives

38% de la population française pratique un sport, et ce quel que soit le niveau !

Si vous êtes vous-même sportif, il vous est sûrement difficile d’imaginer pratiquer vos sports sans une bonne vue.

Comment jouer au tennis ou au ping-pong si on ne voit pas bien la balle, tirer à l’arc si on ne voit pas bien la cible ?

Comment jouer au rugby, au football, au basketball, ou handball si on ne voit pas bien le terrain, ses coéquipiers, ses adversaires ?

Pas de doute, avoir une bonne vision est clé pour de bonnes performances sportives.

Mais à quel point ces deux éléments sont-ils liés, notamment chez les athlètes de haut niveau ?

Et comment faire pour améliorer sa vision si l’on souhaite améliorer ses performances sportives ?

Sport et vision

Les sportifs ont une meilleure vision que les non-sportifs

Plusieurs études ont révélé que les sportifs ont de meilleures capacités visuelles que les non-sportifs.

En effet, ils ont :

– un champs visuel élargi

– une meilleure vision latérale

– un meilleur mouvement des yeux

– une meilleure coordination des yeux de près comme de loin

– un plus grand champs de perception des mouvements

– une meilleure vision simultanée

– une perception affinée de la profondeur

– une meilleure acuité visuelle dynamique

 

Les capacités visuelles de l’athlète lui permettent de reconnaître et de traiter l’information visuelle reçue de façon plus rapide et plus précise. C’est donc une qualité essentielle à leur performance.

L’acuité visuelle des sportifs varie d’une discipline à l’autre

Chaque sport a des implications différentes pour le système visuel.

Ainsi, des études menées sur des sportifs de différentes disciplines ont mis en évidence des capacités visuelles différentes entre les disciplines. Ainsi, on constate que, dans les disciplines requérant une bonne acuité visuelle (exemple : escrime, tir) les sportifs ont une excellente vision.

A l’inverse, on voit que les sportifs de disciplines faisant peu ou pas intervenir la vision (ex : l’haltérophilie) ont beaucoup plus de problèmes visuels.

Le lien entre l’acuité visuelle et les performances sportives dans les disciplines nécessitant une bonne vue est inéluctable. Reste à savoir si c’est la vision qui contribue à faire le bon sportif ou si c’est le sport qui affûte la vision.

Et jusque là aucune étude n’a su prouver qui était la poule et qui était l’oeuf !

Entraîner la vue pour améliorer ses performances sportives

 

Les études montrent également que toutes les compétences évoquées ci-dessus ne sont pas figées. Elle peuvent être entraînées et ainsi améliorées.

On comprend donc aisément pourquoi un sportif qui souhaite améliorer ses performances sportives a tout intérêt à améliorer son acuité visuelle.

Actuellement, les organisations sportives commencent enfin à réaliser l’importance de la formation et de l’entraînement à la vision, tout comme le reste de l’entraînement physique. C’est pourquoi elles intègrent de plus en plus d’experts de la vision dans leurs équipes.

Dès lors, voici les capacités visuelles fondamentale à évaluer et travailler pour un sportif, notamment de haut niveau.

 

Acuité visuelle

L’acuité visuelle est notre capacité à voir les objets et sujets de façon nette sur chacun de nos yeux.

Elle est fondamentale pour avoir un bon système visuel binoculaire.

Dans la vie de tous les jours, une vision 10/10 est suffisante pour bien voir et ne pas être gêné pour ses activités.

Cependant, ce niveau n’est pas toujours suffisant pour un sportif de haut niveau.

On constate d’ailleurs que la moyenne d’acuité visuelle chez les sportifs professionnels est supérieure à 10/10.

 

Accommodation

L’accommodation est la mise au point de votre oeil : elle permet de regarder nettement un objet (balle, équipier, adversaire). Sa flexibilité et son niveau de précision doivent être évalués selon les caractéristiques de chaque sport.

 

Profondeur de champ

La profondeur de champ n’est autre que votre vision en 3D.

Elle dépend directement de la capacité de vos yeux à travailler ensemble.

La profondeur de champ est clé puisqu’elle permet de bien évaluer l’espace et les distances, et ainsi de faire de bonnes passes ou de bons tirs.

 

Mouvement des yeux 

Le mouvement des yeux doit être rapide et précis, notamment dans les sports explosifs, car c’est lui qui permet de changer la position du regard d’un objet / sujet à un autre.

La qualité du mouvement des yeux repose sur l’intégrité des muscles extra-oculaires et des connections nerveuses entre les yeux et le cerveau.

 

Fusion

La fusion vient de la capacité à utiliser ses yeux ensemble.

Une personne ayant une fusion déficiente verra double ou d’un seul oeil : le cerveau s’adaptant parfois en ignorant l’information transmise par un des deux yeux.

Un sportif avec une fusion déficiente pourra avoir des performances inconstantes ou rencontrer des difficultés par moment pour effectuer certaines actions spécifiques.

 

Coordination oculaire

Il convient d’évaluer la flexibilité et la force de la coordination oculaire.

Toute déficience de cette coordination entraînera de la fatigue visuelle, des maux de têtes, des vertiges et de la vision en double.

 

Position au repos des yeux

Enfin, la position au repos des yeux (ou « posture oculaire ») permet de déterminer l’existence ou non d’un déséquilibre oculaire. L’équilibre est essentiel au bon travail collaboratif des deux yeux.

Tous les paramètres évoqués ci-dessus peuvent impacter cette position au repos.

 

Dès lors, il convient à chaque sportif de faire un bilan visuel complet pour vérifier et améliorer ses capacités de perception visuelle : rapidité de traitement de l’information, conscience spatiale, intégration visuelle, perception, mémoire visuelle.

 

L’opération des yeux pour corriger des défauts visuels

Par ailleurs, de nombreux sportifs et notamment de haut niveau ont recours à l’opération au laser pour corriger leurs défauts visuels tels que la myopie, la presbytie, l’astigmatisme ou encore l’hypermétropie.

La chirurgie réfractive leur permet de ne plus être gêné par leurs habituelles lentilles de contact (voire lunettes).

L’opération des yeux peut même permettre à certains sportifs d’obtenir une aptitude pour un sport donné. Aptitude qu’ils n’auraient pu obtenir sans la chirurgie.

Il faut aussi savoir que, en fonction de la méthode utilisée, la chirurgie réfractive peut entrainer une inaptitude temporaire. Elle peut même entraîner une inaptitude définitive pour certaines activités comme la boxe ou encore l’aviation.

C’est pourquoi nous proposons au Parc Laser Vision des techniques modernes comme le SMILE qui vous permettent de reprendre rapidement la grande majorité des sports et même les sports de contact ! En effet la cornée garde sa solidité et la récupération est extrêmement rapide.

Vous êtes sportif et les lunettes vous gênent dans votre pratique sportive? Venez savoir si vous êtes opérable au laser ! Prenez RDV pour une consultation pré-opératoire ici.

Pour toute question relative à l’opération au laser des yeux à Lyon, prenez conseil auprès de notre équipe par téléphone au 04 72 44 88 88 ou par email à l’adresse : parclaservision@cliniqueduparclyon.com

 

Bonne journée à tous,

L’équipe du Parc Laser Vision

 

Les commentaires sont fermés.