Vrai ou faux ? A l’origine, tous les hommes avaient les yeux marrons

A l’origine de l’humanité, tout le monde avait les yeux marrons.

Vrai ou faux ?

A l'origine de l'espèce humaine tout le monde avait les yeux marrons

Eh bien c’est vrai !

A l’origine, l’espèce humaine, qui est apparue en Afrique avait bel et bien les yeux marrons. Evoluant sous le soleil incandescent du continent africain, les yeux marrons leur permettaient de mieux résister aux UV.

Aujourd’hui, environ 80% des humains ont les yeux marrons, environ 10% ont les yeux bleus, 5% ont les yeux « noisette » 3% ont les yeux gris, et 2% ont les yeux verts.

 

La couleur des yeux

La couleur des yeux provient de la variation de quantité de mélanine enregistrée dans l’épithélium pigmentaire (couches avant) de l’iris, la structure qui entoure le pupille.

Ce sont les melanosomes qui synthétisent la mélanine, au sein des mélanocytes. Si les mélanocytes sont présents en quantité constante chez les humains, la quantité de melanosomes dans des mélanocytes et de mélanine dans les melanosomes varient d’un individu à l’autre.

En cas de grande quantité de mélanine les yeux sont marrons, en présence d’une moyenne quantité ils sont verts, et en faible quantité ils sont bleus.

Certaines personnes ont même différentes couleurs qui apparaissent au sein du même oeil (ex : yeux bleus et cercle d’une autre couleur autour de la pupille). Ceci provient du fait que différentes parties de l’iris créent différentes quantités de mélanine.

Détermination de la couleur des yeux

La couleur des yeux est déterminée de façon héréditaire, du fait de l’expression d’une combinaison de gènes : 2 gènes majeurs, et d’autres gènes mineurs expliqueraient la variation chromatique au sein d’un même oeil.

Chacun de ces gènes possède 2 allèles, l’un venant de la mère et l’autre du père.

Si ces 2 allèles sont similaires, la caractéristique liée à cet allèle s’exprimera.

Exemple : allèle des yeux bleus + allèles des yeux bleus = yeux bleus.

En revanche, s’ils ne sont pas identiques, l’allèle dit « dominant » prendra le dessus sur l’allèle dit « récessif », et la caractéristique liée à l’allèle dominant s’exprimera.

L’allèle des yeux bruns est l’allèle le plus dominant et est toujours devant les 2 autres allèles (bleus et verts). De la même façon, l’allèle des yeux verts domine toujours l’allèle des yeux bleus. Ce dernier étant toujours récessif.

 

Les yeux bleus

Dans l’histoire de l’humanité, les yeux bleus sont apparus du fait d’une mutation sur un fragment précis de l’ADN : le chromosome 15.

La date d’apparition des yeux bleus est difficile à déterminer, mais les scientifiques l’associent à la migration des premiers agriculteurs vers l’Europe du Nord, autrement dit entre -8.000 et -4.000 av. J-C, pendant le Néolithique.

 

Si l’allèle bleu est récessif, va-t-il disparaître ?

Il est vrai que les termes « dominant » et « récessif » donnent l’impression qu’un élément récessif est voué à disparaître.

Pourtant ce n’est pas le cas ici.

En effet, il faut savoir qu’en Europe, berceau des yeux bleus, la fréquence des allèles de chacune des teintes et ainsi la proportion d’hommes et de femmes ayant les yeux bleus reste tout à fait stable.

En somme, même s’ils sont récessifs, ces allèles ne cessent d’être transmis d’une génération à l’autre.

Enfin, si un mélange de populations, venait masquer les yeux bleus pendant une génération, ceci ne les ferait pas disparaître pour autant. Ils réapparaîtraient tôt ou tard.

Dès lors, aucune extinction des yeux bleus n’est à prévoir !

 

Merci de nous avoir lus,

Parc Laser Vision

 

Vous êtes myope, presbyte, astigmate, hypermétrope et aimeriez en savoir plus sur l’opération des yeux ?

Prenez RDV avec notre équipe d’experts !

Les commentaires sont fermés.