Les 2 lasers utilisés en chirurgie réfractive

Les lasers permettent de corriger la vue sont appelés lasers réfractifs. Au Parc Laser Vision, nous utilisons 2 types de lasers : le laser femtoseconde et l’excimer.

 

Les 2 types de laser refractifs

Le laser Femtoseconde permet de cliver les tissus

 

Un peu de physique

Le laser Femtoseconde tient son nom de l’unité de mesure femtoseconde. Une femtoseconde est égale à 1015 seconde, soit 0.000000000000001 seconde. Ce type de laser délivre donc des impulsions  utltra rapides et permet ainsi d’avoir des tracés ultraprécis !

Cette impulsion extrêmement brève permet également d’atteindre des niveaux de puissance relativement élevés. En effet, à énergie égale, plus le temps est bref plus la puissance est élevé. Et à l’inverse, plus le temps est long plus votre puissance diminue. (P = E/t)

 

Comment agit-il sur la cornée ?

Cette puissance relativement élevée induit, de manière très localisée, une rupture des liaisons entre le noyau des atomes et de leurs électrons. La juxtaposition de plusieurs micros impacts de laser femtoseconde permet donc de décrire un tracé qui permettra plus tard de séparer les tissus.

La particularité de cette technique est qu’elle est réversible au sens ou le laser ne crée pas de dissection à lui seul. Ainsi, en l’absence de geste de clivage, la cornée est capable de retrouver rapidement son état initial.

 

Concrètement comment l’utilise t’on ?

Le laser Femtoseconde est utile pour créer les capots de LASIK et les lenticules SMILE.

  • Pour le Lasik, le laser Femtoseconde va venir « dessiner » dans la cornée une fine « pellicule » circulaire de 110 microns. Pour cela le laser fait un plan horizontal (à 110 microns de profondeur) d’un diamètre compris entre 8.10 et 8.9 mm. Ensuite il « relie » ce plan à la surface par des impacts perpendiculaires au plan précédent. Le capot ainsi formé reste solidaire à la cornée par une charnière.
  • Pour le RELEX SMILE, le laser Femtoseconde dessine un lenticule à une profondeur de 130 microns. Pour cela il modélise le plan inférieur, le contour du lenticule et enfin le plan supérieur. Le défaut réfractif (myopie, astigmatisme) détermine l’épaisseur du lenticule. Ces 3 « découpes » viennent dessiner le lenticule. Ensuite, une petite incision de 3 mm maximum est créée en surface et permet l’extraction de ce fin lenticule. La technique SMILE a été développée par Zeiss et constitue a ce jour l’innovation majeur en chirurgie réfractive de ces dernières années. D’ailleurs, nous utilisons leur laser femtoseconde : le Visumax.

 

L’excimer permet une ablation de tissu

 

« Le » laser de référence

Ce laser est indispensable en chirurgie réfractive, et est utilisé en ophtalmologie depuis 1983.

Il fonctionne en produisant un rayonnement ultraviolet de longueur d’onde précise de 193 nm.

Ce paramètre est retenu pour son efficacité et son iniquité sur les tissus.

Le rayonnement se produit alors dans la cavité optique du laser à partir d’un mélange de gazes rares (Fluor et Argon) et que de gazes tampons (hélium et néon).

L’excitation de ce mélange par une décharge électrique dans une cavité sous pression produit un photon dont l’énergie est de 193 nm.

 

Comment agit-il sur nos yeux ?

Au contact de la cornée, ce rayon a la propriété d’enlever une couche très fine de tissu, c’est ce qu’on appelle la « photo ablation ». Cela est totalement indolore.

Notre laser (Amaris 750 , Schwind) fonctionne à une fréquence 750 Hz, c’est-à-dire qu’il envoie 750 pulses/seconde. Le laser agit donc rapidement, il lui faudra 1.5 seconde pour traiter une dioptrie de myopie.

Ainsi, nous pouvons remodeler la cornée en enlevant une quantité déterminée de tissu selon un profil d’ablation sur mesure. Cela est rendu possible grâce à la précision du point laser qui ne mesure que 0.54 mm.

Prenons l’exemple d’un patient myope :

Sa cornée est trop « bombée » au regard de la longueur de son œil. Ainsi, l’image ne se focalise pas sur la rétine mais en avant de celle-ci. Conséquence : le patient voit flou de loin.

Le laser Excimer peut corriger cela en aplatissant légèrement le centre de sa cornée. Nous déterminerons un profil d’ablation de quelques microns de cornée centrale de manière à la rendre moins convexe.

Ainsi, les rayons de lumière se focalisent ainsi sur la rétine, l’image est nette.

A noter qu’il existe ainsi une multitude de profils d’ablation pour traiter chaque défaut de vision.

 

Deux lasers complémentaires

Vous l’aurez compris, le laser Femtoseconde et le laser Excimer sont 2 lasers d’application différentes. L’un fait des plans de section et le second enlève de la matière.

Nous utilisons ces laser de manière complémentaire, et notamment pour la technique de Femto-Lasik où l’on utilise successivement le Femtoseconde puis l’Excimer. D’ailleurs cette technique est la plus utilisé dans notre centre. Elle a l’avantage d’être fiable et efficace sur les 4 types d’amétropies : myopie, hypermétropie, astigmatisme et presbytie.

Nous proposons aussi des techniques « tout femtoseconde » comme le SMILE et « tout Excimer » comme la Trans-PKR.

 

Grâce à notre plateau technique de pointe, les ophtalmologistes du Parc Laser Vision sont en mesure de choisir quel type de laser sera le plus adapté pour traiter votre vision.

Prenez RDV avec nous au 04 72 44 88 88, envoyez-nous un email à parclaservision@cliniqueduparclyon.com ou prenez RDV en ligne sur notre site.

Les commentaires sont fermés.