Qu’est ce que l’hypermétropie ? En quoi consiste son opération ?

L’hypermétropie toucherait environ 15% des Français.

De quoi s’agit-il ? Comment la corrige t-on ?

 

Hypermetrope et operation de l'hypermetropie

 

Suis-je hypermétrope ?

L’hypermétropie est un défaut visuel qui entraine une baisse de vision variable selon l’entendue du défaut, de l’âge, de la capacité de l’œil à accommoder. Dans la majorité des cas, l’hypermétropie entraîne une vision fluctuante, plus flou de près que de loin, mais parfois aussi flou de loin que de près !

Optiquement parlant, l’hypermétropie est l’inverse de la myopie :

L’oeil hypermétrope n’est pas assez puissant et souvent trop court. Conséquence de quoi il ne peut focaliser l’image d’un objet  sur la rétine.

Le cristallin (lentille de l’oeil) peut, en se contractant, « ramener » l’image sur la rétine de manière à voir net. Il s’agit de l’accommodation et se fait au prix d’efforts constants. C’est pourquoi les patients qui souffrent d’hypermétropie sont souvent victimes de maux de tête intenses.

En conclusion, malgré une vision nette, l’œil hypermétrope non corrigé n’est jamais au repos.

 

Hypermétropie chez l’enfant

L’hypermétropie est tout particulièrement présente chez l’enfant.

Lorsqu’elle est forte, elle pourra même le faire loucher. C’est ce qu’on appelle « strabisme de type accommodatif ».

Elle se manifeste souvent par des maux de tête, notamment par une « barre » au-dessus des paupières, et souvent en fin de journée.

Ces maux de têtes peuvent persister chez l’adolescent et s’accompagner d’une vision fluctuante.

Si votre enfant se plaint de tels symptômes, pesez à consulter un ophtalmologue !

 

Hypermétropie chez l’adulte

Parfois, l’hypermétropie se décompense à l’age adulte, entre 35 et 45 ans.

En effet, avant cet âge, le cristallin accommode davantage et peut compenser le défaut de l’œil hypermétrope.

Aux alentours de 40 ans, le vieillissement naturel du cristallin le rend moins souple et ainsi, le pouvoir d’accommodation diminue. Il disparaît totalement vers 65 ans.

Ainsi, au moment où la presbytie commence à apparaître, la baisse de vision de près de l’hypermétrope commence à se faire sentir.

Le patient souffre alors de maux de tête (d’autant plus forts que le niveau d’hypermétropie est élevé ou que l’âge est avancé) et de fatigue visuelle.

Dès lors, la correction de l’œil hypermétrope est fondamentale pour voir et de loin et de près.

La correction de l’hypermétropie peut se faire de différents moyens :

  • avec des lunettes (convexes)
  • en portant des lentilles de contact
  • via la chirurgie réfractive

 

En quoi consiste l’opération de l’hypermétropie ?

Quelle que soit la technique laser utilisée, l’opération de l’hypermétropie a pour objectif d’améliorer la vision de loin comme de près.

Le principe de l’opération consiste alors à ramener l’image d’un objet dé-focalisé sur la rétine en augmentant la convergence des rayons lumineux sur la rétine.

Avec le laser, on « bombe » la cornée au centre pour augmenter la courbure de la cornée. Pour cela, le laser va enlever un peu d’épaisseur en périphérie de la cornée de manière a bomber le centre à creuser. Cela permettra de rendre la cornée plus convergente.

Ainsi, plus l’hypermétropie est forte plus le laser devra creuser la cornée.

A noter qu’un patient atteint d’hypermétropie et de presbytie pourra voir ses deux défauts visuels corrigés par l’opération au laser !

 

A quel âge peut-on se faire opérer de l’hypermétropie ?

Vous l’avez compris la gêne induite par l’hypermétropie est variable selon les personnes. Ainsi, il existe des patients hypermétropes asymptomatiques qui ne portent pas de correction au quotidien. Dans ce cas l’opération n’est pas utile. Ces patients parviennent à accommoder et ainsi leur vision reste normale.

En revanche, pour ces mêmes sujets, l’intervention au laser pourra être utile en vieillissant, notamment vers 45-50 ans, lorsque l’hypermétropie se révèlera et nécessitera le port permanent de lunettes.

Pour les patients ayant une hypermétropie forte en revanche, on peut opérer dès l’âge de 20 ans. Et il ne sert à rien d’attendre davantage.

 

Quelle technique utiliser ?

Pour définir la méthode la plus adaptée, il faut tenir compte de plusieurs paramètres : âge, hypermétropie faible ou forte, état du cristallin, etc.

En fonction de ces paramètres, on pourra choisir entre :

– L’opération avec le laser Femtoseconde (Lasik) : ce traitement est le plus utilisé et permet aux patients de se passer de lunettes en vision de loin. En revanche, il ne pourra permettre l’opération d’une forte hypermétropie puisqu’il est limité à un défaut de +6 dioptries.

– L’opération par laser et traitement multi-focal de la cornée (Presbylasik) : elle permet de corriger la vision de loin comme de près et est donc particulièrement adaptée aux patients atteints d’hypermétropie et de presbytie.

– L’opération par ablation du cristallin et la mise en place d’une lentille multifocale (Prélex) : souvent la meilleure solution vers 50-55 ans, quand la presbytie est installée et que l’hypermétropie est forte (> à 6 dioptries).

 

 

Vous souhaitez obtenir des informations sur la correction de l’hypermétropie au laser ? Le Parc Laser Vision est à votre entière disposition par téléphone au 04 72 44 88 88 ou par RDV en ligne.

 

Bonne journée,

L’équipe du Parc Laser Vision

 

Les commentaires sont fermés.