Les questions fréquentes de nos patients

Age requis ? Douleur ? Motivations ? Durée de l’opération ? Trouvez toutes les réponses à vos questions sur la correction de la vision au laser.

Plusieurs motivations peuvent être citées pour l’opération des yeux.

  • Tout d’abord le confort : pour supprimer la contrainte quotidienne du port de lunettes ou de lentilles.
  • Ensuite, pour vos sports (surtout aquatiques) et profiter de vos loisirs sans lunettes.
  • Puis pour des raisons professionnelles : cela permet notamment de répondre à toute aptitude réglementaire dans le choix de certaines orientations.
  • Et enfin esthétique : pour se sentir mieux dans sa peau.

Plusieurs motivations peuvent être citées pour l’opération des yeux.

  • Tout d’abord le confort : pour supprimer la contrainte quotidienne du port de lunettes ou de lentilles.
  • Ensuite, pour vos sports (surtout aquatiques) et profiter de vos loisirs sans lunettes.
  • Puis pour des raisons professionnelles : cela permet notamment de répondre à toute aptitude réglementaire dans le choix de certaines orientations.
  • Et enfin esthétique : pour se sentir mieux dans sa peau.

Plusieurs motivations peuvent être citées pour l’opération des yeux.

  • Tout d’abord le confort : pour supprimer la contrainte quotidienne du port de lunettes ou de lentilles.
  • Ensuite, pour vos sports (surtout aquatiques) et profiter de vos loisirs sans lunettes.
  • Puis pour des raisons professionnelles : cela permet notamment de répondre à toute aptitude réglementaire dans le choix de certaines orientations.
  • Et enfin esthétique : pour se sentir mieux dans sa peau.

Plusieurs motivations peuvent être citées pour l’opération des yeux.

  • Tout d’abord le confort : pour supprimer la contrainte quotidienne du port de lunettes ou de lentilles.
  • Ensuite, pour vos sports (surtout aquatiques) et profiter de vos loisirs sans lunettes.
  • Puis pour des raisons professionnelles : cela permet notamment de répondre à toute aptitude réglementaire dans le choix de certaines orientations.
  • Et enfin esthétique : pour se sentir mieux dans sa peau.

Les interventions de chirurgie réfractive au laser (Lasik ou traitement de surface) permettent de corriger tous les troubles visuels (myopie, presbytie, astigmatisme, hypermétropie).

Comment ?

Par une modification des rayons de courbure de la cornée. En effet, ces changements de rayon de courbure induisent un changement du pouvoir dioptrique total de l’œil. Ainsi cela corrige le trouble visuel. Et c’est la photoablation de la cornée au laser qui permet cet effet. On obtient une véritable sculpture de la cornée avec un aplatissement dans les traitements myopiques. Et au contraire un bombement dans les traitements hypermétropiques.

La plupart des chirurgiens procèdent à l’operation des deux yeux le même jour depuis maintenant près de 10 ans. En effet, il n’existe pas de risque majoré à le faire et l’intervention est beaucoup plus confortable quand on opère les deux yeux à la fois (la différence entre l’œil corrigé et l’œil non corrigé est le plus souvent mal vécue).

En effet, tout le monde ne peut pas se faire opérer des yeux. C’est d’ailleurs pour cela que le bilan pré-opératoire existe. Il permet de dépister les contre indications à cette intervention.

Cela concerne moins de 4% des candidats à cette chirurgie.

Dans le cadre de chirurgie réfractive, le patient doit respecter des règles strictes pour écarter le risque infectieux. Les jours qui précèdent l’intervention il ne doit pas se maquiller, se parfumer ou encore mâcher du chewing-gum. Suite à son intervention d’autres mesures viendront s’ajouter comme ne pas se frotter les yeux, éviter l’exposition à la poussière, ne pas faire de sport à risque ou encore de baignade. Le chirurgien ainsi que le centre de prise en charge communiquent largement sur ces mesures afin d’éviter au maximum le risque infectieux.

En matière d’infrastructure et des technologies utilisées, les opérations se déroulent dans un bloc opératoire, avec des équipements laser qui répond à des normes strictes et un suivi permanent des constructeurs écartant tous risques de dysfonctionnement.

Enfin, l’ensemble des risques liés à la chirurgie réfractive sont détaillés dans un document remis et signé par le patient en amont de son intervention. Si des interrogations persistent, ce dernier peut toujours se rapprocher de l’ophtalmologue ou du centre de chirurgie.

Il n’est pas possible de garantir dix sur dix après une opération des yeux. L’objectif est d’obtenir une autonomie sans lunettes, ce que l’on retrouve dans l’immense majorité des cas. Le résultat dépend de l’amétropie initiale et de l’âge.