Zoom sur la DMLA : symptômes, causes et traitements

La DMLA, ou Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge, est une maladie oculaire affectant les personnes âgées, notamment à partir de 80 ans (plus de la moitié des cas). Aujourd’hui, on compte en France plus d’1 million de personnes atteintes de DMLA, et ce nombre ne cesse d’augmenter. Quels sont les symptômes, les causes et les traitements de la DMLA ?

Zoom sur la DMLA symptômes, causes et traitements

Qu’est-ce que la DMLA ?

La DMLA provient de la détérioration de la macula, zone de la rétine localisée dans le fond de l’oeil. La macula est proche du nerf optique, et c’est de cette zone que provient la qualité de l’acuité visuelle.
Ainsi, la DMLA entraîne une perte progressive de la vision centrale : elle devient de plus en plus floue.
Il existe deux types de DMLA :

DMLA sèche

La DMLA dite sèche est la plus fréquente et le type de DMLA dont l’evolution est la plus lente
On l’appelle aussi dégénérescence non néovasculaire liée à l’âge ou encore dégénérescence maculaire atrophique.
Cette maladie évolue sur plusieurs années et l’on note que souvent la DMLA commence par une forme sèche avant d’évoluer ou non vers la forme humide (un cas sur 10).

DMLA humide

Vous l’aurez compris, la DMLA humide evolue beaucoup plus rapidement de la DMLA sèche.
On l’appelle aussi dégénérescence maculaire exsudative ou dégénérescence maculaire néovasculaire.
Dans le cas de la DMLA humide, il est possible de perdre la vision de façon beaucoup plus rapide qu’avec la DMLA sèche. Ceci est lié au fait que des vaisseaux sanguins anormaux ( appelés néo-vaisseaux viennent se former sous la rétine, dans la choroïde. Ainsi, des fluides et notamment du sang peuvent s’écouler et endommager la macula. A noter qu’à ce jour on ne sait pas expliquer la formation de ces vaisseaux.

Quelles sont les causes de la DMLA ?

Comme son nom l’indique, la première cause de la DMLA n’est autre que le vieillissement. En effet, une personne sur trois de plus de 75 ans est aujourd’hui atteinte de DMLA.
De plus, les personnes ayant des antécédents de dégénérescence maculaire dans leur famille ont un risque encore plus élevé d’en être touchées.
Ensuite, on observe que le tabagisme est un facteur de risque supplémentaire !  En effet, les fumeurs ont deux à trois fois plus de risque de développer la DMLA car le tabagisme vient entraver la circulation sanguine vers l’oeil.
De même, l’hypertension et le cholestérol sont des facteurs de risque car ils viennent eux aussi entraver la circulation sanguine.
Enfin, la sédentarité et le manque d’activités physiques seraient aussi un facteur de développement de la DMLA.

Quels traitements contre la DMLA ?

Si nous ne savons pas aujourd’hui comment guérir la DMLA, il existe toutefois des traitements pour la ralentir.
A noter que seules les DMLA humides peuvent bénéficier de traitements actifs, adaptés en fonction du type et de la sévérité de la DMLA. Ces traitements consistent en l’injection de médicaments (combinés ou non) dans le vitré de l’oeil et ce pour éviter le développement des vaisseaux sanguins anormaux sur la rétine. Ainsi, on cherche grace à ces injections intra-vitréennes ( IVT)  a arrêter l’évolution de la DMLA sur une période plus ou moins longue. Cependant ils ne la guérissent jamais de façon définitive.
L’apport d’antioxydants est parfois prescrit par les ophtalmologistes. Il a été démontre qu’une carrence en vitamines ou en omega 3 et 6 accélérè le processus de vieillissent de la rétine. Nous ne pouvons donc que vous conseiller de surveiller votre alimentation.
Par ailleurs, le fait d’avoir une bonne hygiène de vie resterait à ce jour le meilleur moyen de prévenir la DMLA. Autrement dit : arrêt du tabagisme, activités physiques, alimentation équilibré…
Vous voulez en savoir plus sur la santé des yeux ?
Consultez notre page « actualités »
Bonne journée à tous,
L’équipe du Parc Laser Vision
Les commentaires sont fermés.